Recherchez des cuvées, des accessoires et des stories
Nicolas Feuillatte News
Catégories

Avec le climat chaud et un week-end de Pâques très printanier, la vigne a commencé à pousser très tôt en Champagne. Pourtant, la météo a changé en ce début de semaine, et la vague de froid menace le vignoble.

Une menace pour les bourgeons

Les bourgeons, qui ont profité des températures clémentes pour apparaître, peuvent subir des dégâts considérables à cause des gelées de printemps, qui peuvent s’avérer destructrices pour les futures récoltes. En effet, les températures négatives de la nuit, suivies des rayons de soleil du matin, provoquent un choc thermique néfaste.

Les méthodes anti-gel

Les températures sont descendues jusqu’à -7° localement en Champagne. Pour le moment, les vignes n’ont pas subi de dégâts car les vignerons se démènent pour combattre le gel ! Certains vignerons ont mis en place des méthodes pour contrer les effets indésirables de la météo. L’une d’elles, l’aspersion, consiste à asperger les ceps d’eau : les bourgeons sont ainsi emprisonnés dans un cocon de glace et protégés, car l’eau qu’ils contiennent à l’intérieur ne peut plus geler.

Chaque année, le printemps est une période critique pour les vignerons de Champagne, qui craignent les gelées jusqu’aux Saints de Glace à la mi-mai. Il ne reste plus qu’à croiser les doigts !

Livraison offerte

dès 150€ d'achat en France métropolitaine

Chez vous dès demain

pour les commandes passées avant 14h

Service clients

03 26 59 55 50