Le chef de caves

Guillaume Roffiaen paraît en mouvement perpétuel et, le verre de dégustation à la main, semble en réflexion permanente. Il est vrai que les deux engagements personnels qui l’animent - souci de l’excellence et soif de découverte - ne lui laissent pas de répit.

Guillaume est un visionnaire en même temps qu’un sensoriel. Authentique gourmet, il est imprégné d’une culture culinaire mondiale qu’il compare à un "puits sans fond", source d'inspiration infinie. Pour cet intuitif de talent, l’ouverture d’esprit n’a pas de prix, et le vignoble champenois offre la part belle à l’inventivité humaine. Affirmant de plus, que le Champagne donne aux hommes qui l’assemblent, la chance de pouvoir exprimer toute la beauté des territoires. Selon lui, ce sont les rapports humains qui façonnent les plus belles réussites. Au-delà de l’aspect culturel donc, le Champagne est un véritable symbole de convivialité.

« Le Champagne est une partie de notre vie à tous. Il se partage et s’apprécie, c’est le plus beau marqueur de vie et d’échange. Au-delà de toute convention, il offre des bulles de liberté »

Guillaume Roffiaen se passionne très tôt pour le vin. Après des études d’ingénieur en agriculture et agroalimentaire, sa passion l’amène à Reims où il obtient le diplôme national d’œnologue (DNO) en 2002. Au-delà de le convaincre, la palette champenoise l’inspire, il réalise alors son stage de fin d’études au Centre Vinicole auprès de Jean-Pierre Vincent, Chef de Caves de l’époque, étape déterminante dans son destin d'exception. Il reviendra ensuite chez Nicolas Feuillatte en mars 2014 en tant que Directeur Oenologie et Qualité. Résultat d’un travail minutieux et acharné, il est nommé Chef de Caves en 2017.