Nicolas Feuillatte

Le fondateur
1926-2014

Lorsqu’il naît à Paris, Nicolas Feuillatte semble avoir un destin tout tracé. Fils d’une famille de grands négociants importateurs de vins et spiritueux, il est appelé à succéder un jour à son père à la tête d’une de ses entreprises. Il n’en fera rien.

Nicolas Feuillatte possède un esprit d’aventure qui le pousse à quitter le cocon familial. Après la Seconde Guerre mondiale, il décide de tenter sa chance outre-Atlantique et, pourquoi pas, d’y faire fortune. Après des débuts laborieux, il devient en 1960 le premier importateur de café africain aux États-Unis. Son génie de la communication commerciale fait le reste. S’il démarche les circuits de vente, il fréquente aussi le « Tout New-York », jouant au golf avec Aristote Onassis et les Kennedy...

A quarante ans Nicolas Feuillatte peut savourer sa réussite. En homme passionné et toujours en quête de nouveauté, il n’hésite pas à investir lorsque son frère Serge lui propose de financer l’acquisition d’un vignoble de 12 hectares plantés à Bouleuse, village de la vallée de l’Ardre près de Reims. Le vignoble, appelé Domaine de Saint-Nicholas, est réhabilité et replanté. Les premiers raisins sont vendus au négoce. En 1976, les frères Feuillatte décident de créer leur propre marque. Deux ans plus tard, la cuvée « Réserve Particulière » voit le jour et est d’abord destinée aux amis Américains de Nicolas. Le succès commercial est immédiat.

Médaillé de la Résistance, médaillé des engagés volontaires 1939-1945, Officier de l’Ordre National de la République de Côte d’Ivoire, Chevalier de l’Ordre National de la Légion d’honneur, cet homme d’affaires laisse le souvenir d’un être au destin peu banal.

Incomparable ambassadeur de la marque de Champagne qui porte son nom, il était sans cesse animé d’une volonté de créer, d’innover, d’inventer. Les rencontres, les moments, les émotions ont toujours été ses moteurs dans la vie.