Japon : L’art de vivre à table

Au Japon, pas d’étapes identifiées “entrée - plat - dessert”, tout est proposé simultanément. D’ailleurs, on déguste assez peu de desserts, ou très peu sucrés. Et contrairement aux idées reçues, en guise de plat, pas seulement des sashimis.

Les menus du midi, légers, sont les plus connus : le tonkatsu (porc pané frit, introduit par les Français au XIXème siècle), le yakitori (brochettes), le kare-raisu (curry japonais) ou le tempura (beignet portugais du XVIème, affiné et revisité), s’accompagnent de tsukemono (légumes préparés dans le sel). 

Côté “rituel”, le repas japonais se mène à la baguette, sans nappe ni autre serviette que les oshibori chauffés et roulés. Des bols ou des tasses en terre cuite remplacent les verres, pour le saké et le thé. Enfin, on s’attable plus longuement le soir en famille ; pour prendre le temps. Le Nabé (marmite, casserole), sorte de pot-au-feu, est quant à lui un plat d’hiver régulièrement cuisiné pour la chaleur qu’il apporte.

 L’Okonomiyaki (de okonomi “ce que vous aimez” et yaki “grillé”), est une crêpe sur laquelle on met... ce que l’on veut. Chou, porc, seiche, crevettes, fromage... à Osaka, Kyoto et Hiroshima. L’Oyakodon enfin (“don” : bol), est un plat de riz que l’on garnit à loisir.

Itinéraires | Publié le : 11 Décembre 2012

Articles récents :

150 ans de John Lewis

Un partenariat so British...

Jean Marc Notelet, chef du Caïus

un parcour hors-norme et épicé

La période la plus effervescente de l'année

la période la plus effervescente de l'année...

Haut de page

Le savoir-faire

UNE ALLIANCE EXCEPTIONNELLE
Le CV-CNF rassemble
82 coopératives en Champagne

LES HOMMES
Le CV-CNF, une structure unique
en Champagne

Offrir

ETUI BOUTEILLE
Cuvée 225 Rosé Millésimée

Visite

CIRCUIT VISITE DU CVCNF
Venez découvrir les coulisses de l’élaboration
du Champagne Nicolas Feuillatte...

Nous contacter

VOUS AVEZ DES QUESTIONS ?
Remplissez notre formulaire pour contacter nos différents services