Recherchez des cuvées, des accessoires et des stories
Nicolas Feuillatte News
Catégories

Idée reçue n°1 : Le champagne se boit dans des coupes

Ce n’est pas l’idéal. Déjà, ce n’est pas très moderne, et surtout, les coupes ne permettent pas aux bulles du champagne de vivre, ni aux arômes de se développer.

Il est recommandé de déguster le champagne dans un verre en forme de tulipe, suffisamment haut pour que les bulles aient la place d’évoluer, et que les arômes puissent s’exprimer.

En savoir plus sur l’impact de la forme du verre sur la dégustation

Idée reçue n°2

On peut mettre le champagne au congélateur pour qu’il refroidisse plus vite.

Nous l’avons peut-être tous déjà fait, et cela peut paraître anodin, mais pour un service dans les règles de l’art, mettre une bouteille au congélateur, ce n’est pas l’idéal.

En effet, le congélateur limite les arômes et les bulles.

Si vous avez le temps : vous pouvez mettre la bouteille dans la partie la moins froide du réfrigérateur pendant 4h.
Si c’est maintenant ou jamais : mettez la bouteille dans un seau à champagne avec de l’eau froide et des glaçons, pendant environ 30 mn

Idée reçue n°3

Le champagne se boit avec le dessert

On peut, mais avec le champagne adapté !

On préfère quand même déguster le champagne lors d’un apéritif, ou au cours d’un repas, et varier les accords mets-vins selon le type de champagne sélectionné.

Il existe de nombreux types de champagnes, et tout autant de possibilités d’accords.

Si vraiment, vous souhaitez boire du champagne avec votre dessert, alors on vous conseille d’opter pour un champagne demi-sec, plus dosé en sucres, ou un champagne rosé, plus fruité. Par exemple, notre Réserve Exclusive Rosé s'accorde très bien avec des desserts à base de fruits rouges (avec un brut ou un blanc de blancs, ce ne sera pas la même histoire!).

A savoir : le chocolat est le pire accord possible ! Là, on casse un mythe...

Idée reçue n°4

Pour ouvrir une bouteille, on fait sauter le bouchon

On rentre dans le cœur du sujet, il y a tout un protocole à respecter ! Mais ce qui est sûr, c’est qu’on ne fait pas sauter le bouchon comme dans les films ou sur les circuits de F1, au risque de perdre une certaine quantité de vin et de dissiper les bulles et avoir un impact négatif sur l’effervescence (ce qui est quand même dommage pour un vin élaboré sur plusieurs années).

Dans les règles de l’art, il faut commencer par retirer le muselet (la tige métallique qui protège le bouchon).
Prenez en main le bouchon, et avec l’autre main, maintenez le fond de la bouteille, puis faites tourner la bouteille doucement (eh oui, ce n’est pas le bouchon qui tourne). Veillez à bien maintenir le bouchon pour éviter tout incident. On évite évidemment de diriger la bouteille vers ses invités…

Idée reçue n°5 : Le champagne est cher

Cette question que beaucoup de monde se pose… Pourquoi le champagne est-il plus cher que d’autres vins effervescents ?

De nombreuses raisons expliquent le prix élevé d’une bouteille de champagne: la spécificité du terroir, le cahier des charges de l’AOC Champagne, le prix du raisin, les méthodes de production et d’élaboration ….

Les caractéristiques du Terroir champenois

Le climat

Le terroir champenois est exceptionnel de par sa géographie et ses conditions climatiques particulières. C’est le vignoble le plus septentrional d’Europe continentale. Le climat champenois est donc froid, faiblement ensoleillé, et difficile pour la culture de la vigne.

La Champagne est influencée par un double climat :

- Le climat océanique, majoritaire, qui apporte beaucoup de pluie, avec peu de variations de températures d’une saison à une autre.
- Le climat continental, qui peut être responsable de gelées destructrices pendant l’hiver, mais aussi d’un bon ensoleillement l’été, bénéfique à la vigne.

Le sous-sol

Le sous-sol est majoritairement composé de calcaire. La craie favorise le drainage des sols, les transformant en véritables réservoirs d’eau, et permet à la vigne de ne pas manquer d’eau même en cas de forte sécheresse.

Le relief

La Champagne est escarpée et vallonnée. L’implantation en coteaux permet une bonne insolation de la vigne et facilite l’écoulement des excès d’eau. Les terroirs en pente bénéficient d’une meilleure exposition à l’énergie solaire que celles d’une plaine.

Ces 3 aspects de la Champagne (climat, sous-sol, relief) créent l’unicité de la Champagne. Mais chaque parcelle a ses spécificités, offrant aux vignerons des possibilités de combinaisons exceptionnelles.

Les Coteaux de Champagne sont inscrits sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 2015, tout comme les Maisons et les Caves de Champagne !
L'AOC Champagne

L'AOC Champagne

Le terroir champenois est si particulier, qu’il a permis l’élaboration d’un vin effervescent atypique. La Champagne est une aire protégée, strictement délimitée, avec des règles de production. C’est une Appellation d’Origine Contrôlée prestigieuse, connue de tous, qui doit répondre à des règles très rigoureuses de production et d’élaboration.

Les principales règles de l’AOC Champagne sont : 

  • Une zone strictement délimitée.
  • 7 cépages autorisés : chardonnay, pinot noir, meunier, pinot blanc, pinot gris, arbane, petit meslier
  • Des méthodes spécifiques pour la taille de la vigne (Royat, Chablis, Guyot, Vallée de la Marne).
  • Limitation du rendement en raisins à l’hectare (en 2020, le rendement a été fixé à 8000kg / hectare)
  • Rendement au pressurage.
  • Degré minimum d’alcool en puissance, à la vendange.
  • Deuxième fermentation en bouteilles et maturation sur lies pendant 15 mois minimum pour les non millésimés, 3 ans pour les millésimes.

Le saviez-vous ?

Contrairement aux autres vins, il faut en moyenne 2 à 3 ans pour élaborer une bouteille de champagne (pouvant aller jusqu’à 10 ans et plus pour les champagnes de prestige).

Livraison offerte

dès 150€ d'achat en France métropolitaine

Chez vous dès demain

pour les commandes passées avant 14h

Service clients

03 26 59 55 50