©agence_Anaka/Johanna_Bramble/2018/CV-CNF

Passions

Johanna Bramble explore le métissage textile

Avec audace, élégance et modernité, Johanna Bramble, designer textile, renouvelle la magie du tissage traditionnel sénégalais.

Il y a bien un terme qui caractérise le parcours et les créations de Johanna Bramble, c’est incontestablement l’audace. Après de brillantes études en écoles d’art (École supérieure des arts appliqués Duperré ; École nationale supérieure de création industrielle) à Paris, un voyage initiatique en Inde à la découverte des techniques ancestrales, et une expérience dans l’industrie textile, Johanna découvre le Sénégal et décide de s’y installer.

Il y a, au pays de la Téranga, une grande tradition de tissage (le manjak notamment) qu’elle voudrait préserver et partager avec le plus grand nombre. « Quand je suis arrivée au Sénégal, je me suis aperçue qu’il y avait une histoire du tissage très intéressante et qui présentait un fort potentiel, nous dit-elle. La technique sénégalaise est unique. Sa plus grande particularité est qu’elle exige la présence de deux personnes pour tisser. Ses motifs sont très élaborés, très complexes mais passionnants à travailler. »

En 2009, elle décide de mettre en place une structure à Dakar et d’explorer les gestes qui font la trame de ce patrimoine pour l’amener plus loin. Cet angle technique est indissociable de sa quête ; elle se définit elle-même comme designer textile avec ce que cela implique en termes d’apprentissage, de création. Ses matières de prédilection sont les fibres naturelles : la soie, le coton, le lin, l’abaca, mais elle s’amuse aussi à des croisements insolites en apprivoisant le papier, le métal, le cuivre ou même le plastique. La matière doit être créée, en équilibre entre expérimentation et savoir-faire.

Comme une chercheuse obstinée, elle entremêle ses réflexions, elle croise les chemins de ses expérimentations pour nous en révéler toutes les dimensions. Ces tissus destinés tout à la fois à l’ameublement, à la décoration, aux luminaires ou aux accessoires de mode sont de véritables créations contemporaines qui peuvent facilement s’exposer telles quelles et qui interrogent le spectateur sur sa perception de la matière et son utilisation.

Johanna, curieuse et généreuse, est de toutes les biennales de Dak’art etpart régulièrement au Bénin, où elle participe à des ateliers avec des tisserands pour partager son savoir mais aussi apprendre d’eux et préserver ainsi des techniques qui étaient vouées à disparaître. La préservation du savoir et sa transmission sont des composantes essentielles de son métier.

Pour en savoir plus

©Myette_Fauchère/Johanna_Bramble/2018/CV-CNF
johanna-bramble ; motifs ; motifs-geometrique ; johanna-bramble-creation ; creation ; tissu ; matières ; design-textil ; creation-johanna-bramble ; stretch-biddew ; tissus-traditionnels-africains ; mode ; mode-africaine ; mode-afrique ; tissu-bleu ; ode ; nicolas-feuillatte ; ode-nicolas-feuillatte ; champagne-nicolas-feuillatte ; anaka ; agence_anaka ; geometrical fabric pattern; johanna-bramble-creation ; creation ; tissue ; materials; design-textile ; creation-johanna-bramble ; stretch-biddew ; traditiontal tissue -africans ; fashion ; african fashion; african style ; blue tissue
©Johanna_Bramble/2018/CV-CNF
amet, Aenean commodo libero dictum libero pulvinar ut adipiscing at nunc id,