©Shutterstock/2018/CV-CNF

Inspirations

Ode à la joie

Il y a la joie fugace, celle de la fête, qui s’allume comme une étincelle au contact des convives et qui naît d’être ensemble.

joie ; unions ; fete ; vie ; joie-profonde ; ode ; nicolas-feuillatte ; ode-nicolas-feuillatte ; champagne-nicolas-feuillatte ; anaka ; agence_anaka ; marriage ; accomplishment ; joy
©Shutterstock/2018/CV-CNF
joie ; vie ; fete ; joie-fugace ; ode ; nicolas-feuillatte ; ode-nicolas-feuillatte ; champagne-nicolas-feuillatte ; anaka ; agence_anaka ; jump-in-puddles ; wonderment ; joy
©Shutterstock/2018/CV-CNF

La joie des bulles blondes et des verres échangés, la joie des retrouvailles et des premières fois. Intense et fugitive, elle est jaillissement de l’âme, de bruit et de lumière : elle déchire le silence par son explosion de vie.

joie ; fete ; vie ; appetit-de-vivre; ode ; nicolas-feuillatte ; ode-nicolas-feuillatte ; champagne-nicolas-feuillatte ; anaka ; agence_anaka ; carousel ; zest for living and learning; joy
©Shutterstock/2018/CV-CNF

Est-ce pour cela que les anciens allumaient des feux dans la nuit des solstices, et que nous lançons aujourd’hui des fusées d’artifice ? La joie n’a pas besoin de cause : elle est spontanée, existe par et pour elle-même, dans la saveur de l’instant.

joie ; vie ; joie-de-la-moisson ; joie-des-naissances ; joie-des-recoltes ; appetit-de-vivre ; ode ; nicolas-feuillatte ; ode-nicolas-feuillatte ; champagne-nicolas-feuillatte ; anaka ; agence_anaka ; life ; flower ; joy
©Shutterstock/2018/CV-CNF

Mais elle naît aussi de la création et de l’accomplissement. Bergson en fait, pour cette raison, un indice du sens de l’existence humaine. Construction physique ou intellectuelle patiemment assemblée, éclosion de la vie dans le mystère des cellules : la joie est l’émerveillement devant ce qui n’était pas, et qui est venu au monde par nos corps ou nos esprits. Joie de la récolte, joie de la moisson, née de la contemplation des fruits accumulés ensemble. Joie des naissances et des unions, célébrée par les rites qui rythment les années.

joie ; joie-des-retrouvailles ; joie-profonde ; vie ; ode ; nicolas-feuillatte ; ode-nicolas-feuillatte ; champagne-nicolas-feuillatte ; champagne ; anaka ; agence_anaka ; zest for living and learning; joy
©Shutterstock/2018/CV-CNF

Peut-on faire durer la joie ? Oui, nous dit Spinoza, son penseur par excellence, qui nous parle de la joie profonde et vraie, celle qui transforme l’existence. Née de la réalisation des efforts, elle est un accroissement de la force d’exister, qui pousse à désirer toujours davantage. « Soyez insatiables, conservez votre folie(1) », disait Steve Jobs à de jeunes diplômés au moment de pousser les portes du monde. C’est peut-être la meilleure recette que l’on puisse donner pour initier cet appétit de vivre qui ne devrait pas nous quitter.

(1) « Stay hungry, stay foolish. »

porta. elementum Phasellus mattis in luctus ante.